6_Peninciline

9 découvertes scientifiques accidentelles et involontaires ont changé le monde

0 (1)

Bien que normalement les découvertes scientifiques sont le fruit d’un long travail de laboratoire laborieux et minutieux et qui représentent une validation d’une hypothèse suggérée en avance par le chercheur, un bon nombre des découvertes, les plus incroyables au monde, ont eu lieu lorsque quelqu'un a trouvé quelque chose qu'il ne cherchait pas.

Dans certains cas, ceux-ci sont le résultat d'un véritable accident. Des accidents chanceux ont permis aux gens de découvrir des effets secondaires inattendus mais utiles des médicaments, ce qui s'est produit avec le Viagra.

La saccharine - l'édulcorant artificiel - a été trouvée par un chimiste russe qui a oublié de se laver les mains après une longue journée de travail.

Dans bon nombre de ces cas, les chercheurs à l'origine de la découverte n'appelleraient pas leur découverte un véritable «accident», car il fallait un esprit préparé pour poursuivre et transformer cette découverte en quelque chose d'utile. Mais ce qui a été trouvé n'était pas ce que l'on recherchait en premier lieu.

 

 

1. Le micro-ondes
En 1946, Percy Spencer, ingénieur pour la Raytheon Corporation, travaillait sur un projet lié au radar. En testant un nouveau tube à vide, il a découvert qu'une barre de chocolat qu'il avait dans sa poche fondait plus rapidement qu'il ne l'aurait cru.
Il est devenu intrigué et a commencé à expérimenter en visant le tube sur d'autres articles, tels que des œufs et des grains de maïs soufflé. Spencer a conclu que la chaleur ressentie par les objets provenait de l'énergie micro-ondes.
Peu de temps après, le 8 octobre 1945, Raytheon dépose un brevet pour le premier micro-ondes.

1_MicroOndes

 

 

2. Rayons X
En 1895, un physicien allemand du nom de Wilhelm Roentgen travaillait avec un tube à rayons cathodiques.
Malgré le fait que le tube était couvert, il a vu qu'un écran fluorescent à proximité brillait lorsque le tube était allumé et que la pièce était sombre. Les rayons illuminaient en quelque sorte l'écran.
Lorsque sa femme a placé sa main devant le tube, il a remarqué qu'il pouvait voir ses os dans l'image projetée sur l'écran. En remplaçant le tube par une plaque photographique pour capturer les images, il créa les premiers rayons X.

La technologie a été rapidement adoptée par les institutions médicales et les départements de recherche - mais malheureusement, il faudrait un certain temps avant que les risques de rayonnement X soient compris.

2_XRay

     

 

      3. L'édulcorant artificiel

La saccharine, l'édulcorant artificiel, est environ 400 fois plus sucrée que le sucre. Il a été découvert en 1878 par Constantine Fahlberg, qui travaillait actuellement sur une analyse du goudron de houille au laboratoire de l'Université Johns Hopkins d'Ira Remsen.

Après une longue journée au laboratoire, il a oublié de se laver les mains avant de dîner. Il prit un rouleau et remarqua que cela semblait sucré - comme tout ce qu'il touchait.

Il est retourné au laboratoire et a commencé à goûter les composés (Attention : La dégustation de produits chimiques aléatoires n'est généralement pas considérée comme une pratique de laboratoire sûre). Les tests ensuite ont montré que le corps ne pouvait pas le métaboliser, ceci dit que les gens ne prenaient pas de calories en mangeant de la saccharine.

En 1907, les diabétiques ont commencé à utiliser l'édulcorant en remplacement du sucre et il a rapidement été étiqueté comme édulcorant non calorique.

 

 

4. Le stimulateur cardiaque
En 1956, Wilson Greatbatch construisait un appareil d'enregistrement du rythme cardiaque. Il fouilla dans une boîte pour qu'une résistance complète le circuit, mais en retira la mauvaise - ce n'était pas tout à fait la bonne taille.
Il a installé la résistance mal ajustée et a remarqué que le circuit émettait des impulsions électriques. Cela lui fit penser au moment du rythme cardiaque.
Greatbatch avait précédemment pensé que la stimulation électrique pourrait stimuler les circuits du cœur s'il y avait une sorte de panne là-bas - ce nouvel appareil lui a fait penser qu'il pourrait être possible de créer une version suffisamment petite pour fournir réellement cette stimulation.
Il a commencé à rétrécir son appareil et le 7 mai 1958, une version de son stimulateur cardiaque a été insérée avec succès dans un chien.

4_Pacemaker

Wilson Greatbatch tenant un stimulateur cardiaque implantable des années 1980 (à gauche) et l'original, qu'il a inventé dans les années 1950. Crédit photo: Associated Press / NY Times

 

 

5. Pâte à modeler
L'argile a d'abord été conçue par Noah McVicker, qui a travaillé avec son frère Cleo dans une entreprise de savon, non pas pour faire de jouet pour enfants, mais pour créer un nettoyeur de papier peint.
L'un des sous-produits des feux de charbon que les gens utilisaient pour garder leur maison au chaud était la suie, qui recouvrait les murs. Une solution pour nettoyer était de rouler l'argile sur la suie.
Cependant, après l'introduction du papier peint en vinyle, qui pouvait être nettoyé à l'eau, le nettoyant pour papier peint n'était plus aussi nécessaire, car une éponge humide pouvait faire le travail.

Mais avant que les McVickers ne cessent leurs activités, une enseignante du jardin d'enfants nommée a trouvé une autre utilisation du produit. Elle avait entendu dire que les enfants pouvaient faire des décorations avec le nettoyant pour papier peint, alors elle l'a essayé en classe, et ses élèves ont adoré. Ainsi les McVickers ont décidé de retirer le détergent et d'ajouter de la coloration.

 

 

6. Pénicilline
En 1928, Sir Alexander Fleming, professeur de bactériologie, a remarqué que des moisissures avaient commencé à se développer sur ses boîtes de Pétri de colonies de bactéries Staphylococcus.
En cherchant les colonies qu'il pourrait sauver de celles infectées par la moisissure, il a remarqué quelque chose d'intrigant. Les bactéries ne poussaient pas autour du moule. La moisissure s'est en fait avérée être une souche rare de Penicillin notatum qui sécrétait une substance qui inhibait la croissance bactérienne.
La pénicilline a été introduite dans les années 40, contribuant à ouvrir l'ère des antibiotiques.

6_Peninciline

Alexander Fleming dans son laboratoire © Wikimedia / Photographe du ministère de l'Information Photographe

 

 

7. Viagra
Le Viagra a été le premier traitement de la dysfonction érectile, mais ce n'est pas ce pour quoi il a été initialement testé.
Pfizer a introduit le produit chimique Sildenafil, le médicament actif du Viagra, comme médicament pour le cœur. Au cours des essais cliniques, le médicament s'est révélé inefficace pour les maladies cardiaques. Mais les hommes ont noté que le médicament semblait causer un autre effet - des érections plus fortes et plus durables. Même s'ils n'avaient pas pu maintenir une érection auparavant, la capacité est revenue pendant qu'ils prenaient du Viagra.
Pfizer a mené des essais cliniques sur 4 000 hommes atteints de dysfonction érectile et a vu les mêmes résultats.

 

 

8. Insuline
En 1889, deux médecins de l'Université de Strasbourg, Oscar Minkowski et Josef von Mering, essayaient de comprendre comment le pancréas affectait la digestion, alors ils ont retiré l'organe d'un chien en bonne santé.
Quelques jours plus tard, ils ont remarqué que des mouches grouillaient autour de l'urine du chien - quelque chose d'anormal et d'inattendu. Ils ont testé l'urine et y ont trouvé du sucre. Ils ont réalisé qu'en enlevant le pancréas, ils avaient donné le diabète au chien.
Ces deux-là n'ont jamais compris ce que le pancréas produisait pour réguler la glycémie. Mais au cours d'une série d'expériences survenues entre 1920 et 1922, des chercheurs de l'Université de Toronto ont réussi à isoler une sécrétion pancréatique qu'ils appelaient insuline.

8_Insuline

 

 

9. Corn Flakes
La recette des Corn Flakes est née d'une tentative bâclée de faire cuire du blé en 1894.
À cette époque, John Kellogg était surintendant médical au Battle Creek Sanitarium. John et son frère William essayaient de trouver un régime pour les patients.
Un jour, les frères ont fait bouillir du blé, mais ils l'ont accidentellement laissé cuire trop longtemps. Quand ils l'ont finalement retiré du poêle et ont essayé de le rouler en pâte, le blé s'est séparé en flocons. Les frères ont découvert qu'ils pouvaient les faire cuire dans une collation croustillante.
Après quelques expérimentations, ils ont découvert que le même effet pouvait être obtenu en utilisant du maïs au lieu du blé, et la recette des Corn Flakes était née.

E1

A Healthy Gut for a Healthy You!

E2

by Dr. Elissa Naim

As many countries urge populations to stay at home, many of us are paying more attention to our diets and how the food we eat can support our health.


What about revitalising everything from your weight to mental wellbeing? It is possible through maintaining a healthy gut!

Have you ever heard about probiotics, prebiotics, fermented foods? Let’s discover the central role that gut bacteria play in our overall health and what changes to your diet could genuinely boost your gut health.

The human body harbors >100 trillion organisms; these are mostly bacteria, but also include archaea, viruses, parasites, and fungi, which together make up the microbiota, gut microbiom or gut flora.

The interest in microbiota goes beyond its relation with the digestive system. Studies have linked gut bacteria to changes in mood, mental health, obesity, diabetes and cardiovascular health. Hence, gut health refers to the balance of microorganisms that live in the digestive tract, once imbalanced (dysbiosis), this may cause autoimmunity, inflammation, metabolic and GI-tract disorders, cancer, anxiety and depression.

E3

Indeed, gut microbiota helps our body to produce nutrients and essential substances that our cells cannot. Hence, it works on degradation of nondigestible polysaccharides, synthesis of vitamins, strengthening and protecting the host from pathogens by maintaining healthy gut barrier integrity, and the development of innate and adaptive immunity. So feeding our microbes with a diverse diet and creating a comfortable environment for them seem to be vital.

Thus, you have to introduce foods with Probiotic (meaning they contain living bacteria) such as yoghurts and ayran. Prebiotics, just one letter different, are a source of food for probiotic bacteria to live off and multiply such as nondigestible carbohydrates: inulin or galactooligosaccharides. Prebiotic-rich foods are: asparagus, bananas, chicory, garlic, Jerusalem artichoke, onions, whole grains. Studies are also pointing to possible benefits from Fermented foods which have been made traditionally such as kishk, shanklich, labneh, kefir, tempeh, kombucha and fermented vegetables: kimchi, miso, sauerkraut. They are a natural source of probiotics and act as"psychobiotics", having a positive mental health effect (lower level of cortisol, a stress marker) and resulting in a more diverse microbiome.

In addition, try to stay away from low carb diets and low fiber diets, specifically fad diets which call for less dietary diversity and therefore less quantity and quality of your microbiome. Conversely, diets high in Fiber (whole grain cereals, fruits, vegetables and legumes) shift nutrient uptake to the colon, which can drive lower fat in the body and boost your ‘metabolism’. Interestingly, microbiome composition can affect weight loss. Even when you and your friend eat the same amount, you might take up and use different amounts of calories from the same food, partly due to differences between your gut microbiomes.

However, eating a lot of sugar or artificial sweeteners (i.e. aspartame) may cause an imbalance of gut microbes increasing the number of some bacterial strains that are linked with metabolic disease. This means that artificial sweeteners may increase blood sugar despite not actually being a sugar, partially due to their effects on gut flora.

Try to avoid smoking and taking antibiotics unnecessarily that also damage the gut microbiota and immunity.

Worth noting that a variety of stressors can negatively affect gut health, including psychological stress, environmental stress, extreme heat, cold, noise, sleep deprivation and disruption of the circadian rhythm. Thus, try to get enough good-quality of sleep, to do meditation, deep breathing exercises, and progressive muscle relaxation and exercice regulary since studies have found that athletes had a larger variety of gut flora than nonathletes.

E4

Remember, microbiome diversity is probably not achievable by swallowing a whole range of supplements. Eating a complex diet including all macronutrients, being active and sleeping well seem to be the long-lasting pill by promoting the abundance of healthier bacteria.

  • References 

    https://www.medicalnewstoday.com/
    https://www.bbc.com/
    https://www.independent.co.uk/
    harvard.edu
    NUTRITION LIVE ONLINE WEBINAR 2020
    Nature.com/articles/https://www.nature.com/articles/s41575-018-0061-2

Inscriptions
Les candidatures pour l'année 2022-2023 sont ouvertes.
Les demandes sont à déposer impérativement avant le 31 mai 2022,
sur le site de la Cité Universitaire Internationale de Paris : cliquez-ici.
 
close-link