Bienvenue à la Maison du Liban !

Située sur le campus de la Cité Universitaire Internationale de Paris, la Maison du Liban accueille des étudiants Libanais (inscrits en master ou en doctorat) qui poursuivent des études supérieures à Paris

Résidentes et résidents

La Maison du Liban accueille 136 résidents pour une durée maximale de 3 ans. Aujourd’hui, les filles représentent un peu plus de la moitié des résidents, tous sont engagés dans des études de haut niveau (master II, doctorat) dans des disciplines diverses.

Parmi eux, les scientifiques (ingénieurs, mathématiciens, physiciens…) sont les plus nombreux suivis de près par les professions médicales.

La plupart des résidents sont suivi leur premier cursus académique à l’Université Libanaise. Leur poursuite d’études en France témoigne de la reconnaissance internationale de l’Université publique du Liban.

Les étudiants en provenance de l’Université Saint-Joseph constituent le deuxième contingent.

Au total les parcours académiques des résidents inscrivent pleinement la Maison du Liban dans la politique de coopération scientifique et académique entre la France et le Liban. Elle permet à des jeunes Libanaises et Libanais, dont c’est souvent le premier long séjour à l’étranger, de poursuivre au mieux des études exigeantes en France (M2 sélectifs, doctorats).

Plus qu’un foyer : un lieu de vie et de convivialité

Comme tous les résidents de la Cité internationale Universitaire, les étudiants de la Maison du Liban élisent en leur sein un comité des résidents chargé d’animer la vie de la Maison par des événements festifs et culturels (soirées dansantes, pots, repas, tournois sportifs, sorties et voyages et échanges culturels, conférences).

Ce comité représente les résidents de la Maison au sein du Bureau des résidents qui réunit tous les résidents de la Cité et favorise la participation des résidents Libanais à la vie culturelle, sportive et amicale de la Cité (tournois sportifs inter-Maisons, soirées…)

La Maison du Liban loge une vingtaine d’étudiants non-Libanais comme le veut la pratique du « brassage » (échange de résidents entre Maisons) à la Cité internationale. En échange, des résidents Libanais sont accueillis dans d’autres Maison. C’est l’occasion de rencontres et d’échanges sympathiques avec des résidents d’autres nationalités (Allemagne, Brésil, Maroc…).

La Maison n’est donc pas qu’un simple foyer mais un lieu de vie et de rencontres où les Anciens aiment revenir notamment lors de la Fête de la Cité qui a lieu chaque année à la fin du mois de mai.

Historique

La Maison du Liban est née de la volonté de Mademoiselle Victoria KHOUZAMI (1907-2007), première femme Libanaise à obtenir un doctorat d'Etat à La Sorbonne, fondatrice en 1948 de l’Association Culturelle Franco-Libanaise (ACFL).

Le but principal de cette Association était de promouvoir la construction d’un pavillon dans le parc de la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP) pour y recevoir une centaine d’étudiants Libanais de haut niveau et contribuer ainsi "à l’œuvre de rapprochement intellectuel et moral entre les élites de toutes les nations".

Appuyé par le Général Fouad CHEHAB, président de la République Libanaise, le projet sera réalisé après dix années d’efforts grâce à la contribution du gouvernement Libanais pour la construction du bâtiment et à l’aide financière de la Fondation Gulbenkian ainsi qu'à des fonds privés pour le mobilier.

Le 29 juin 1959, le pavillon est l’objet d’une Donation à l’Université de Paris. La première pierre est posée le 24 janvier 1961. Le Pavillon, inauguré le 8 mai 1965 par Charles HELOU, Président de la République Libanaise, prendra le nom de Maison du Liban en 1969.